Le Saviez-Vous? 

80% des informations du monde extérieur nous parviennent par la vision. 

Les personnes atteintes de déficiences visuelles et de cécité, qui est sa forme la plus extrême, sont amputées de leur capacité à réaliser des tâches quotidiennes et élémentaires. Cela prend une dimension dramatique dans les pays les moins développés où rien n’est adapté pour compenser leur handicap.

acuitevisuelle-refraction-laophtalmo

La réfraction de l'oeil

La réfraction de l'oeil est donc au centre des préoccupations et des efforts des opthalmologistes, orthoptistes et opticiens, depuis le diagnostic jusqu'à l'équipement optique, pour reconnaître la nature d'un trouble visuel et faire bénéficier chacun d'une vision optimale et confortable.

C'est ce diagnostic de réfraction que l'orthoptiste ou l'ophtalmologiste effectue lorsque l'on se rend à une consultation pour déceler la nature d'un inconfort visuel ; votre acuité visuelle sera testée par différents moyens pour repérer une possible myopie, hypermétropie, et/ou encore un astigmatisme ou une presbytie, la quantifier et proposer une prise en charge adéquate.

Ré-fraction

Scientifiquement, la réfraction désigne un phénomène physique naturel : dans l'espace, la lumière se propage en ligne droite, mais celle-ci est déviée lorsqu'elle passe d'un milieu transparent à un autre (par exemple de l'air à l'eau...).

C'est ce phénomène que l'on observe lorsque l'on regarde une paille dans un verre :  celle-ci paraît brisée. Cette fracture apparente est à l'origine du mot ré-fraction.

 

Dans le cas de la réfraction optique, les rayons lumineux pénétrant dans l'oeil rencontrent plusieurs surfaces de réfraction: faces antérieure et postérieure de la cornée, faces antérieure et postérieure du cristallin. Notre oeil est donc un système optique complexe qui fonctionne sur la base de ce phénomène.

Il arrive pourtant que des dysfonctionnements ou des anomalies touchent ce système et qu'une action corrective extérieure soit nécessaire. Dans ce cas de figure, l'intervention d'un orthoptiste ou ophtalmologiste est nécessaire pour formuler un diagnostic et apporter des soins adaptés, pouvant se traduire, dans le cas de la réfraction, par la conception de lunettes (montures et verres correcteurs).

D'autres anomalies ou dysfonctionnements de l'oeil ne seront pas corrigibles par le port de lunettes ou une rééducation adaptée. Dans ce cas, cela signifie que les solutions correctives envisagées dans le cadre d'une réfraction ne sont pas adaptées et des actes chirurgicaux pourront par exemple être prescrits. On sort alors du domaine de la réfraction à proprement parlé.